Chargement ...
Prendre rendez-vous
Prendre rendez-vous en ligne

IVT - Injections intra-vitréennes

Les IVT, ou Injections intra-vitréennes, occupent une place importante dans l’arsenal thérapeutique des pathologies rétiniennes : DMLA, œdème maculaire diabétique, occlusions veineuses, néovaisseaux du myope fort ou inflammatoires, entre autres. Leur appa

IVT - Injections intra-vitréennes

Les IVT, ou Injections intra-vitréennes, occupent une place importante dans l’arsenal thérapeutique des pathologies rétiniennes : DMLA, œdème maculaire diabétique, occlusions veineuses, néovaisseaux du myope fort ou inflammatoires, entre autres. Leur appa

Tout savoir sur les IVT
Qu’est-ce que les IVT ?
Quels agents pharmacologiques sont disponibles sur le marché ?
Comment se déroule l’injection ?
Où sont réalisées les injections ?
Quelles sont les suites de l’injection ?
Quels sont les signes devant faire revenir en urgence après une IVT ?
Qu’est-ce que les IVT ?

Les IVT, ou Injections intra-vitréennes, occupent une place importante dans l’arsenal thérapeutique des pathologies rétiniennes : DMLA, œdème maculaire diabétique, occlusions veineuses, néovaisseaux du myope fort ou inflammatoires, entre autres. Leur apparition a considérablement amélioré le pronostic visuel des pathologies rétiniennes.

Quels agents pharmacologiques sont disponibles sur le marché ?

On distingue deux familles de molécules :

  • Les anti VEGF : ranibizumab et aflibercept.

Ils agissent en inhibant le VEGF (Vascular Endothelial Growth Factor), dont la concentration intravitréenne est augmentée dans les pathologies rétiniennes, entraînant la formation de néovaisseaux qui exsudent dans le tissu rétinien.

  • Les corticoides : implant de dexaméthasone, implant de fluocinolone.

Leur propriété anti-inflammatoire permet de réduire l’œdème avec une composante inflammatoire.

Comment se déroule l’injection ?

Vous devez venir avec votre produit (à retirer en pharmacie sur ordonnance), à conserver dans un sachet isotherme.

Après une anesthésie locale de l’œil, et une antisepsie oculaire soigneuse, l’injection est réalisée sans douleur. L’installation et le geste durent moins de 10 minutes.

Où sont réalisées les injections ?

Elles sont réalisées sur place, dans le centre, dans une salle dédiée conforme aux normes de sécurité sanitaire, avec du matériel à usage unique dans le strict respect des conditions d’asepsie, après anesthésie locale.

Les IVT pourront être réalisées dans notre centre :

  • Dans le cadre d’un suivi en consultation Rétine réalisé dans notre centre. Nous vous remettrons l’ordonnance afin que vous vous procuriez le produit en vue de l’injection.
  • En « externe », c’est-à-dire que les IVT peuvent être réalisées dans notre centre, même si votre suivi est réalisé ailleurs, sous conditions que vous veniez avec le dernier compte rendu de votre dossier Rétine, avec le produit injectable.
Quelles sont les suites de l’injection ?

Il peut survenir :

  • Une tache rouge de sang au point d’injection : cette hémorragie sous conjonctivale est sans gravité, n’altère pas l’efficacité du traitement, et se résorbera spontanément en une semaine.
  • Une sensation de grains de sable/brûlures : liée à la présence résiduelle de Bétadine ophtalmique. Il est nécessaire de rincer l’œil au sérum physiologique les 3 jours qui suivent l’IVT.
  • Des tâches noires mobiles, présentes dans le champ visuel : liées à la présence de bulles d’air dans le produit. Elles durent quelques jours et disparaissent spontanément.
  • Après l’injection, il vous est remis une ordonnance de collyres à mettre dans les jours qui suivent l’injection. Il est recommandé de ne pas toucher l’œil injecté pour limiter le risque d’infection.

En cas de suivi dans notre centre, veillez à vérifier qu’une visite de contrôle est prévue à l’issue de l’IVT, afin de vérifier l’efficacité du traitement, et la nécessité de prévoir d’éventuelles autres IVT.

Quels sont les signes devant faire revenir en urgence après une IVT ?

Dans les jours qui suivent l’IVT, revenir en urgence sans RDV au centre en cas de :

  • Baisse de vision marquée les jours qui suivent l’IVT
  • Douleur oculaire

Vous serez contrôlé par un médecin ophtalmologiste qui s’assurera de l’absence d’infection.

 

IVT - Injections intra-vitréennes

Les IVT, ou Injections intra-vitréennes, occupent une place importante dans l’arsenal thérapeutique des pathologies rétiniennes : DMLA, œdème maculaire diabétique, occlusions veineuses, néovaisseaux du myope fort ou inflammatoires, entre autres. Leur appa

IVT - Injections intra-vitréennes

Les IVT, ou Injections intra-vitréennes, occupent une place importante dans l’arsenal thérapeutique des pathologies rétiniennes : DMLA, œdème maculaire diabétique, occlusions veineuses, néovaisseaux du myope fort ou inflammatoires, entre autres. Leur appa

Tout savoir sur les IVT
Qu’est-ce que les IVT ?
Quels agents pharmacologiques sont disponibles sur le marché ?
Comment se déroule l’injection ?
Où sont réalisées les injections ?
Quelles sont les suites de l’injection ?
Quels sont les signes devant faire revenir en urgence après une IVT ?
Qu’est-ce que les IVT ?

Les IVT, ou Injections intra-vitréennes, occupent une place importante dans l’arsenal thérapeutique des pathologies rétiniennes : DMLA, œdème maculaire diabétique, occlusions veineuses, néovaisseaux du myope fort ou inflammatoires, entre autres. Leur apparition a considérablement amélioré le pronostic visuel des pathologies rétiniennes.

Quels agents pharmacologiques sont disponibles sur le marché ?

On distingue deux familles de molécules :

  • Les anti VEGF : ranibizumab et aflibercept.

Ils agissent en inhibant le VEGF (Vascular Endothelial Growth Factor), dont la concentration intravitréenne est augmentée dans les pathologies rétiniennes, entraînant la formation de néovaisseaux qui exsudent dans le tissu rétinien.

  • Les corticoides : implant de dexaméthasone, implant de fluocinolone.

Leur propriété anti-inflammatoire permet de réduire l’œdème avec une composante inflammatoire.

Comment se déroule l’injection ?

Vous devez venir avec votre produit (à retirer en pharmacie sur ordonnance), à conserver dans un sachet isotherme.

Après une anesthésie locale de l’œil, et une antisepsie oculaire soigneuse, l’injection est réalisée sans douleur. L’installation et le geste durent moins de 10 minutes.

Où sont réalisées les injections ?

Elles sont réalisées sur place, dans le centre, dans une salle dédiée conforme aux normes de sécurité sanitaire, avec du matériel à usage unique dans le strict respect des conditions d’asepsie, après anesthésie locale.

Les IVT pourront être réalisées dans notre centre :

  • Dans le cadre d’un suivi en consultation Rétine réalisé dans notre centre. Nous vous remettrons l’ordonnance afin que vous vous procuriez le produit en vue de l’injection.
  • En « externe », c’est-à-dire que les IVT peuvent être réalisées dans notre centre, même si votre suivi est réalisé ailleurs, sous conditions que vous veniez avec le dernier compte rendu de votre dossier Rétine, avec le produit injectable.
Quelles sont les suites de l’injection ?

Il peut survenir :

  • Une tache rouge de sang au point d’injection : cette hémorragie sous conjonctivale est sans gravité, n’altère pas l’efficacité du traitement, et se résorbera spontanément en une semaine.
  • Une sensation de grains de sable/brûlures : liée à la présence résiduelle de Bétadine ophtalmique. Il est nécessaire de rincer l’œil au sérum physiologique les 3 jours qui suivent l’IVT.
  • Des tâches noires mobiles, présentes dans le champ visuel : liées à la présence de bulles d’air dans le produit. Elles durent quelques jours et disparaissent spontanément.
  • Après l’injection, il vous est remis une ordonnance de collyres à mettre dans les jours qui suivent l’injection. Il est recommandé de ne pas toucher l’œil injecté pour limiter le risque d’infection.

En cas de suivi dans notre centre, veillez à vérifier qu’une visite de contrôle est prévue à l’issue de l’IVT, afin de vérifier l’efficacité du traitement, et la nécessité de prévoir d’éventuelles autres IVT.

Quels sont les signes devant faire revenir en urgence après une IVT ?

Dans les jours qui suivent l’IVT, revenir en urgence sans RDV au centre en cas de :

  • Baisse de vision marquée les jours qui suivent l’IVT
  • Douleur oculaire

Vous serez contrôlé par un médecin ophtalmologiste qui s’assurera de l’absence d’infection.

 

IVT - Injections intra-vitréennes

Les IVT, ou Injections intra-vitréennes, occupent une place importante dans l’arsenal thérapeutique des pathologies rétiniennes : DMLA, œdème maculaire diabétique, occlusions veineuses, néovaisseaux du myope fort ou inflammatoires, entre autres. Leur appa

IVT - Injections intra-vitréennes

Les IVT, ou Injections intra-vitréennes, occupent une place importante dans l’arsenal thérapeutique des pathologies rétiniennes : DMLA, œdème maculaire diabétique, occlusions veineuses, néovaisseaux du myope fort ou inflammatoires, entre autres. Leur appa

Tout savoir sur les IVT
Qu’est-ce que les IVT ?
Quels agents pharmacologiques sont disponibles sur le marché ?
Comment se déroule l’injection ?
Où sont réalisées les injections ?
Quelles sont les suites de l’injection ?
Quels sont les signes devant faire revenir en urgence après une IVT ?
Qu’est-ce que les IVT ?

Les IVT, ou Injections intra-vitréennes, occupent une place importante dans l’arsenal thérapeutique des pathologies rétiniennes : DMLA, œdème maculaire diabétique, occlusions veineuses, néovaisseaux du myope fort ou inflammatoires, entre autres. Leur apparition a considérablement amélioré le pronostic visuel des pathologies rétiniennes.

Quels agents pharmacologiques sont disponibles sur le marché ?

On distingue deux familles de molécules :

  • Les anti VEGF : ranibizumab et aflibercept.

Ils agissent en inhibant le VEGF (Vascular Endothelial Growth Factor), dont la concentration intravitréenne est augmentée dans les pathologies rétiniennes, entraînant la formation de néovaisseaux qui exsudent dans le tissu rétinien.

  • Les corticoides : implant de dexaméthasone, implant de fluocinolone.

Leur propriété anti-inflammatoire permet de réduire l’œdème avec une composante inflammatoire.

Comment se déroule l’injection ?

Vous devez venir avec votre produit (à retirer en pharmacie sur ordonnance), à conserver dans un sachet isotherme.

Après une anesthésie locale de l’œil, et une antisepsie oculaire soigneuse, l’injection est réalisée sans douleur. L’installation et le geste durent moins de 10 minutes.

Où sont réalisées les injections ?

Elles sont réalisées sur place, dans le centre, dans une salle dédiée conforme aux normes de sécurité sanitaire, avec du matériel à usage unique dans le strict respect des conditions d’asepsie, après anesthésie locale.

Les IVT pourront être réalisées dans notre centre :

  • Dans le cadre d’un suivi en consultation Rétine réalisé dans notre centre. Nous vous remettrons l’ordonnance afin que vous vous procuriez le produit en vue de l’injection.
  • En « externe », c’est-à-dire que les IVT peuvent être réalisées dans notre centre, même si votre suivi est réalisé ailleurs, sous conditions que vous veniez avec le dernier compte rendu de votre dossier Rétine, avec le produit injectable.
Quelles sont les suites de l’injection ?

Il peut survenir :

  • Une tache rouge de sang au point d’injection : cette hémorragie sous conjonctivale est sans gravité, n’altère pas l’efficacité du traitement, et se résorbera spontanément en une semaine.
  • Une sensation de grains de sable/brûlures : liée à la présence résiduelle de Bétadine ophtalmique. Il est nécessaire de rincer l’œil au sérum physiologique les 3 jours qui suivent l’IVT.
  • Des tâches noires mobiles, présentes dans le champ visuel : liées à la présence de bulles d’air dans le produit. Elles durent quelques jours et disparaissent spontanément.
  • Après l’injection, il vous est remis une ordonnance de collyres à mettre dans les jours qui suivent l’injection. Il est recommandé de ne pas toucher l’œil injecté pour limiter le risque d’infection.

En cas de suivi dans notre centre, veillez à vérifier qu’une visite de contrôle est prévue à l’issue de l’IVT, afin de vérifier l’efficacité du traitement, et la nécessité de prévoir d’éventuelles autres IVT.

Quels sont les signes devant faire revenir en urgence après une IVT ?

Dans les jours qui suivent l’IVT, revenir en urgence sans RDV au centre en cas de :

  • Baisse de vision marquée les jours qui suivent l’IVT
  • Douleur oculaire

Vous serez contrôlé par un médecin ophtalmologiste qui s’assurera de l’absence d’infection.