Chargement ...
Prendre rendez-vous
Prendre rendez-vous en ligne

Myopie

Trouble de la vue (amétropie) le plus répandu dans le monde, qui se manifeste généralement par une vision de loin floue et une vision de près nette à une certaine distance. La myopie concerne 1 adulte sur 3 et un enfant sur 5 en France.

Myopie

Trouble de la vue (amétropie) le plus répandu dans le monde, qui se manifeste généralement par une vision de loin floue et une vision de près nette à une certaine distance. La myopie concerne 1 adulte sur 3 et un enfant sur 5 en France.

Tout savoir sur la myopie
Qu'est-ce-que la myopie ?
Quels sont les symptômes ?
Quels sont les moyens préventifs ?
Quels sont les différents types de myopie ?
Quels sont les traitements (lunettes/lentilles) ?
Quelles chirurgies pour la myopie ?
Qu'est-ce-que la myopie ?

Le mot « myopie » vient des termes grecs « myein » (fermer) et « ops » (oeil). 
Cette étymologie provient de la tendance des myopes à fermer les yeux pour mieux voir de loin.

Elle apparaît généralement à l’âge scolaire (dans l’enfance ou l’adolescence).
La lumière provenant des objets lointains forme une image en avant du plan rétinien. Il s'ensuit une baisse d'acuité visuelle de loin, mais une préservation de la vision de près.

La myopie résulte fréquemment d’un œil trop long (myopie axile). Elle est parfois secondaire à une puissance de convergence trop importante de l’œil (cornée trop bombée ou cristallin épais).

Quels sont les symptômes ?
  • Vision de loin flou
  • Céphalées
  • Tendance à plisser les yeux pour mieux voir de loin
  • Sensibilité à la lumière
  • Eblouissement
  • Difficulté à la conduite nocturne
  • Fatigue visuelle

Parfois ces symptômes apparaissent tardivement et marque le début de la cataracte chez les personnes âgées (myopie d’indice).

Quels sont les moyens préventifs ?
La myopie a une double origine : génétique et environnementale.
 
Si nous sommes démunis face à l’origine génétique, nous pouvons intervenir sur le mode de vie afin de prévenir la survenue et la progression de la myopie en respectant les recommandations ci-dessous :
  • Passer du temps à l’extérieur :
    Passer du temps à l'extérieur aurait un effet bénéfique sur l'apparition de la myopie chez l'enfant et le jeune adulte. Certaines études ont montré que l’l'incidence de la myopie était plus faible chez les enfants passant plus de temps à l’extérieur quelle que soit l’activité pratiquée.
  • Port de lunettes dites frénatrices de myopie :
    Ces verres ont montré qu’en corrigeant la défocalisation périphérique et la myopie centrale bien sûr, un effet freinateur de la myopie est constaté. Toutefois des études supplémentaires avec un recul plus important demeurent nécessaires pour valider ces lunettes.
  • Orthokératologie :
    Lentilles rigides portées la nuit. Ces lentilles ont montré leur efficacité dans la freination de la myopie par modification temporaire de la courbure cornéenne périphérique. L’efficacité de l’orthokératologie est limitée aux myopies faibles. 
Quels sont les différents types de myopie ?

La myopie axile :

La longueur axiale de l’œil est supérieure à 25-26 mm (joindre photo IOL). La longueur moyenne de l’œil humain est 23.5mm
(Photo iol)

Les myopies secondaires :

  • La myopie d’indice : Souvent constatée lors de l’installation de la cataracte. Le cristallin s’épaissit et sa courbure du cristallin augmente, ce qui augmente son pouvoir réfractif et crée la myopie (photo cataracte). Il n’est pas rare de constater une amélioration paradoxale de la vision de près parallèlement à la baisse de la vision de loin.
  • La myopie cornéenne : Ce type de myopie résulte d’une cambrure cornéenne. Cette courbure importante de la cornée est fréquemment associée à un kératocône. Un astigmatisme myopique important est souvent observé dans les kératocônes.
  • La myopie réfractive : souvent faible, concerne les jeunes adultes qui ont des activités très exigeantes et prolongée en vision de près.
Quels sont les traitements (lunettes/lentilles) ?

Les lunettes (verres concaves divergents de puissance négative) et les lentilles de contact corrigent la majorité des myopies.

Ils existent depuis peu des lunettes dites de freination de la myopie surtout chez les enfants. Ces méthodes dites de freination n’ont pas encore des résultats à long terme (des études d’évaluation long terme sont en cours)

Inconvénients 

Les lunettes ont quelques inconvénients.

  • Elles créent une distorsion des images en périphérie du champ visuel, modifient la taille des images et ont un effet inesthétique fréquemment rapporté pas les patients.
  • Les lentilles de contact nécessitent un entretien régulier et rigoureux qui peut être perçu comme une contrainte par les patients.
  • Porter des lentilles comporte un risque infectieux faible mais réel.
Quelles chirurgies pour la myopie ?
Plusieurs solutions chirurgicales s’offrent aux patients myopes, le pricipe de chirurgie réfractive depuis 30 ans.
  • Le LASIK : corrige les myopie de -1 à -9 Dioptries environ si tous les critères de sécurité sont réunis (stabilité de la myopie pendant au moins deux ans, cornées régulières et d’épaisseur suffisante ,…)
    Pour plus de détails sur le LASIKcliquez ici

  • PKR et Trans-PKR : corrige les myopies de -0.75 à -6 Dioptries environ, cette technique est proposée dans les situations de cornées fines ou de pratique d’arts martiaux.
    Pour plus de détails sur la PKR et Trans-PKRcliquez ici​

  • Chirurgie par Implant ICL : Cette technique chirurgicale est réservée aux myopies très fortes jusqu’à -18 Dioptries, elle est proposée également dans en cas de contre-indication de LASIK et PKR.
    Pour plus de détails la chirurgie réfractive par implant ICL, cliquez ici

Myopie

Trouble de la vue (amétropie) le plus répandu dans le monde, qui se manifeste généralement par une vision de loin floue et une vision de près nette à une certaine distance. La myopie concerne 1 adulte sur 3 et un enfant sur 5 en France.

Myopie

Trouble de la vue (amétropie) le plus répandu dans le monde, qui se manifeste généralement par une vision de loin floue et une vision de près nette à une certaine distance. La myopie concerne 1 adulte sur 3 et un enfant sur 5 en France.

Tout savoir sur la myopie
Qu'est-ce-que la myopie ?
Quels sont les symptômes ?
Quels sont les moyens préventifs ?
Quels sont les différents types de myopie ?
Quels sont les traitements (lunettes/lentilles) ?
Quelles chirurgies pour la myopie ?
Qu'est-ce-que la myopie ?

Le mot « myopie » vient des termes grecs « myein » (fermer) et « ops » (oeil). 
Cette étymologie provient de la tendance des myopes à fermer les yeux pour mieux voir de loin.

Elle apparaît généralement à l’âge scolaire (dans l’enfance ou l’adolescence).
La lumière provenant des objets lointains forme une image en avant du plan rétinien. Il s'ensuit une baisse d'acuité visuelle de loin, mais une préservation de la vision de près.

La myopie résulte fréquemment d’un œil trop long (myopie axile). Elle est parfois secondaire à une puissance de convergence trop importante de l’œil (cornée trop bombée ou cristallin épais).

Quels sont les symptômes ?
  • Vision de loin flou
  • Céphalées
  • Tendance à plisser les yeux pour mieux voir de loin
  • Sensibilité à la lumière
  • Eblouissement
  • Difficulté à la conduite nocturne
  • Fatigue visuelle

Parfois ces symptômes apparaissent tardivement et marque le début de la cataracte chez les personnes âgées (myopie d’indice).

Quels sont les moyens préventifs ?
La myopie a une double origine : génétique et environnementale.
 
Si nous sommes démunis face à l’origine génétique, nous pouvons intervenir sur le mode de vie afin de prévenir la survenue et la progression de la myopie en respectant les recommandations ci-dessous :
  • Passer du temps à l’extérieur :
    Passer du temps à l'extérieur aurait un effet bénéfique sur l'apparition de la myopie chez l'enfant et le jeune adulte. Certaines études ont montré que l’l'incidence de la myopie était plus faible chez les enfants passant plus de temps à l’extérieur quelle que soit l’activité pratiquée.
  • Port de lunettes dites frénatrices de myopie :
    Ces verres ont montré qu’en corrigeant la défocalisation périphérique et la myopie centrale bien sûr, un effet freinateur de la myopie est constaté. Toutefois des études supplémentaires avec un recul plus important demeurent nécessaires pour valider ces lunettes.
  • Orthokératologie :
    Lentilles rigides portées la nuit. Ces lentilles ont montré leur efficacité dans la freination de la myopie par modification temporaire de la courbure cornéenne périphérique. L’efficacité de l’orthokératologie est limitée aux myopies faibles. 
Quels sont les différents types de myopie ?

La myopie axile :

La longueur axiale de l’œil est supérieure à 25-26 mm (joindre photo IOL). La longueur moyenne de l’œil humain est 23.5mm
(Photo iol)

Les myopies secondaires :

  • La myopie d’indice : Souvent constatée lors de l’installation de la cataracte. Le cristallin s’épaissit et sa courbure du cristallin augmente, ce qui augmente son pouvoir réfractif et crée la myopie (photo cataracte). Il n’est pas rare de constater une amélioration paradoxale de la vision de près parallèlement à la baisse de la vision de loin.
  • La myopie cornéenne : Ce type de myopie résulte d’une cambrure cornéenne. Cette courbure importante de la cornée est fréquemment associée à un kératocône. Un astigmatisme myopique important est souvent observé dans les kératocônes.
  • La myopie réfractive : souvent faible, concerne les jeunes adultes qui ont des activités très exigeantes et prolongée en vision de près.
Quels sont les traitements (lunettes/lentilles) ?

Les lunettes (verres concaves divergents de puissance négative) et les lentilles de contact corrigent la majorité des myopies.

Ils existent depuis peu des lunettes dites de freination de la myopie surtout chez les enfants. Ces méthodes dites de freination n’ont pas encore des résultats à long terme (des études d’évaluation long terme sont en cours)

Inconvénients 

Les lunettes ont quelques inconvénients.

  • Elles créent une distorsion des images en périphérie du champ visuel, modifient la taille des images et ont un effet inesthétique fréquemment rapporté pas les patients.
  • Les lentilles de contact nécessitent un entretien régulier et rigoureux qui peut être perçu comme une contrainte par les patients.
  • Porter des lentilles comporte un risque infectieux faible mais réel.
Quelles chirurgies pour la myopie ?
Plusieurs solutions chirurgicales s’offrent aux patients myopes, le pricipe de chirurgie réfractive depuis 30 ans.
  • Le LASIK : corrige les myopie de -1 à -9 Dioptries environ si tous les critères de sécurité sont réunis (stabilité de la myopie pendant au moins deux ans, cornées régulières et d’épaisseur suffisante ,…)
    Pour plus de détails sur le LASIKcliquez ici

  • PKR et Trans-PKR : corrige les myopies de -0.75 à -6 Dioptries environ, cette technique est proposée dans les situations de cornées fines ou de pratique d’arts martiaux.
    Pour plus de détails sur la PKR et Trans-PKRcliquez ici​

  • Chirurgie par Implant ICL : Cette technique chirurgicale est réservée aux myopies très fortes jusqu’à -18 Dioptries, elle est proposée également dans en cas de contre-indication de LASIK et PKR.
    Pour plus de détails la chirurgie réfractive par implant ICL, cliquez ici

Myopie

Trouble de la vue (amétropie) le plus répandu dans le monde, qui se manifeste généralement par une vision de loin floue et une vision de près nette à une certaine distance. La myopie concerne 1 adulte sur 3 et un enfant sur 5 en France.

Myopie

Trouble de la vue (amétropie) le plus répandu dans le monde, qui se manifeste généralement par une vision de loin floue et une vision de près nette à une certaine distance. La myopie concerne 1 adulte sur 3 et un enfant sur 5 en France.

Tout savoir sur la myopie
Qu'est-ce-que la myopie ?
Quels sont les symptômes ?
Quels sont les moyens préventifs ?
Quels sont les différents types de myopie ?
Quels sont les traitements (lunettes/lentilles) ?
Quelles chirurgies pour la myopie ?
Qu'est-ce-que la myopie ?

Le mot « myopie » vient des termes grecs « myein » (fermer) et « ops » (oeil). 
Cette étymologie provient de la tendance des myopes à fermer les yeux pour mieux voir de loin.

Elle apparaît généralement à l’âge scolaire (dans l’enfance ou l’adolescence).
La lumière provenant des objets lointains forme une image en avant du plan rétinien. Il s'ensuit une baisse d'acuité visuelle de loin, mais une préservation de la vision de près.

La myopie résulte fréquemment d’un œil trop long (myopie axile). Elle est parfois secondaire à une puissance de convergence trop importante de l’œil (cornée trop bombée ou cristallin épais).

Quels sont les symptômes ?
  • Vision de loin flou
  • Céphalées
  • Tendance à plisser les yeux pour mieux voir de loin
  • Sensibilité à la lumière
  • Eblouissement
  • Difficulté à la conduite nocturne
  • Fatigue visuelle

Parfois ces symptômes apparaissent tardivement et marque le début de la cataracte chez les personnes âgées (myopie d’indice).

Quels sont les moyens préventifs ?
La myopie a une double origine : génétique et environnementale.
 
Si nous sommes démunis face à l’origine génétique, nous pouvons intervenir sur le mode de vie afin de prévenir la survenue et la progression de la myopie en respectant les recommandations ci-dessous :
  • Passer du temps à l’extérieur :
    Passer du temps à l'extérieur aurait un effet bénéfique sur l'apparition de la myopie chez l'enfant et le jeune adulte. Certaines études ont montré que l’l'incidence de la myopie était plus faible chez les enfants passant plus de temps à l’extérieur quelle que soit l’activité pratiquée.
  • Port de lunettes dites frénatrices de myopie :
    Ces verres ont montré qu’en corrigeant la défocalisation périphérique et la myopie centrale bien sûr, un effet freinateur de la myopie est constaté. Toutefois des études supplémentaires avec un recul plus important demeurent nécessaires pour valider ces lunettes.
  • Orthokératologie :
    Lentilles rigides portées la nuit. Ces lentilles ont montré leur efficacité dans la freination de la myopie par modification temporaire de la courbure cornéenne périphérique. L’efficacité de l’orthokératologie est limitée aux myopies faibles. 
Quels sont les différents types de myopie ?

La myopie axile :

La longueur axiale de l’œil est supérieure à 25-26 mm (joindre photo IOL). La longueur moyenne de l’œil humain est 23.5mm
(Photo iol)

Les myopies secondaires :

  • La myopie d’indice : Souvent constatée lors de l’installation de la cataracte. Le cristallin s’épaissit et sa courbure du cristallin augmente, ce qui augmente son pouvoir réfractif et crée la myopie (photo cataracte). Il n’est pas rare de constater une amélioration paradoxale de la vision de près parallèlement à la baisse de la vision de loin.
  • La myopie cornéenne : Ce type de myopie résulte d’une cambrure cornéenne. Cette courbure importante de la cornée est fréquemment associée à un kératocône. Un astigmatisme myopique important est souvent observé dans les kératocônes.
  • La myopie réfractive : souvent faible, concerne les jeunes adultes qui ont des activités très exigeantes et prolongée en vision de près.
Quels sont les traitements (lunettes/lentilles) ?

Les lunettes (verres concaves divergents de puissance négative) et les lentilles de contact corrigent la majorité des myopies.

Ils existent depuis peu des lunettes dites de freination de la myopie surtout chez les enfants. Ces méthodes dites de freination n’ont pas encore des résultats à long terme (des études d’évaluation long terme sont en cours)

Inconvénients 

Les lunettes ont quelques inconvénients.

  • Elles créent une distorsion des images en périphérie du champ visuel, modifient la taille des images et ont un effet inesthétique fréquemment rapporté pas les patients.
  • Les lentilles de contact nécessitent un entretien régulier et rigoureux qui peut être perçu comme une contrainte par les patients.
  • Porter des lentilles comporte un risque infectieux faible mais réel.
Quelles chirurgies pour la myopie ?
Plusieurs solutions chirurgicales s’offrent aux patients myopes, le pricipe de chirurgie réfractive depuis 30 ans.
  • Le LASIK : corrige les myopie de -1 à -9 Dioptries environ si tous les critères de sécurité sont réunis (stabilité de la myopie pendant au moins deux ans, cornées régulières et d’épaisseur suffisante ,…)
    Pour plus de détails sur le LASIKcliquez ici

  • PKR et Trans-PKR : corrige les myopies de -0.75 à -6 Dioptries environ, cette technique est proposée dans les situations de cornées fines ou de pratique d’arts martiaux.
    Pour plus de détails sur la PKR et Trans-PKRcliquez ici​

  • Chirurgie par Implant ICL : Cette technique chirurgicale est réservée aux myopies très fortes jusqu’à -18 Dioptries, elle est proposée également dans en cas de contre-indication de LASIK et PKR.
    Pour plus de détails la chirurgie réfractive par implant ICL, cliquez ici